L'acérola - Pharma Beaute Mag

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

L'acérola

Médecine douce > Ingrédient

par Isabelle MARBOT

Qu’est-ce que c’est ?
L’acérola (Malpighia punicifolia) ou cerise des Barbades est un arbuste poussant dans les régions tropicales d’Amérique du Sud et dans les Caraïbes. La partie utilisée est le fruit, de couleur rouge, de la taille d’une cerise, et d’aspect déprimé.

Quelle est sa composition ?
Le fruit de l’acérola contient de puissants anti-oxydants (béta-carotène, polyphénol), des oligo-éléments, des minéraux (calcium, fer, magnésium, phosphore, potassium), des vitamines A, B6, et surtout de la vitamine C (acide ascorbique). En effet, l’acérola est une source très importante de vitamine C naturelle, avec une teneur 100 fois plus importante que l’orange. De plus, la vitamine C dans l’acérola présente l’avantage d’être associée à d’autres cofacteurs (bioflavonoïdes, vitamine P) qui potentialisent l’effet vitaminique.

Quelles sont ses propriétés ?
Les vertus de l’acérola sont celles de la vitamine C :
Excellent tonique.

Stimulant des fonctions immunitaires et des défenses de l’organisme.
Protection de la paroi des vaisseaux sanguins.
Assimilation du fer.
Capture des radicaux libres (action anti-oxydante).

Quelles sont ses indications ?
Fatigue passagère.
Prévention des infections hivernales (grippe, affections ORL).
Anémie.
Carence vitaminique (régime alimentaire pauvre en fruits et légumes, fumeurs dont les besoins en vitamine   C sont accrus).

Quels apports recommander ?
Utilisé sous forme de compléments alimentaires (gélules, poudre), la dose journalière maximale correspond à 1 g de poudre de fruit d’acérola. Des doses importantes de vitamine C (plus de 2 g par jour) peuvent provoquer des troubles digestifs : diarrhées, nausées, douleurs abdominales.

Quelles sont ses précautions d’emploi ?
L’acérola est à éviter chez les patients :
souffrant de goutte, car elle peut augmenter les taux d’acide urique.
avec des antécédents de calculs rénaux, car l’acérola peut augmenter la formation de ces calculs.
Préférer une administration avant
16 heures, afin d’éviter une gêne à l’endormissement.

Quels sont les signes d’une carence en vitamine C ?
La vitamine C n’est pas synthétisée par notre organisme et doit donc être apportée par l’alimentation. Une carence importante en vitamine C est très rare et provoque le scorbut qui se traduit par des œdèmes et des hémorragies (saignements des gencives, ecchymoses). Le scorbut peut conduire à un coma mortel si la carence se prolonge. Des carences discrètes sont à l’origine d’une fatigue, d’une perte d’appétit et d’un amaigrissement.

 
Agenda
Retourner au contenu | Retourner au menu