La guerre des moustiques - Pharma Beaute Mag

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

La guerre des moustiques

Articles
La guerre des moustiques.
Par Leslie CAROMBO
 
Le marché de l’anti-moustique contre attaque !
 
Face à l’invasion de moustiques de plus en plus résistants et à des espèces hybrides de plus en plus nocives pour l’Homme,différentes méthodes existent, de la plus traditionnelle à la plus Hi-Tech.
Aujourd’hui,l’innovation est le maître-mot pour repousser celui qui pour beaucoup est l’ennemi juré. Plus de 70 millions d’euros en moyenne sont dépensés pour se protéger des moustiques tous produits et secteurs confondus car son invasion est mondiale. Et le budget reste abordable ; les produits sont entre 8 et 15€. Le moustique agit sous tous les climats de plus en plus durement et de plus en plus tôt dans l’année pour les pays tempérés - réchauffement climatique et pollution obligent ! Le marché de l’anti-moustique est donc en plein envol, toutes régions confondues.
 
Les premières chaleurs réveillent la ferveur de cet insectegourmanden sang ! Il est donc important de se protéger de ses piqûres qui peuvent être responsables de réactions allergiques. Les anti moustiques d’origine naturelle ou bio sont l’apanage de la pharmacie ou des magasins bio, à contrario de la GMS qui propose des produits aux substances chimiques majoritairement.Beaucoup des anti moustiques, leaders du secteur de la pharmacie sont fortement concurrencés par la GMS et Internet aujourd’hui.
 
Les recettes de grand-mères sont toujoursactuelles,comme mettre dans une crème ou un lait non parfumé quelques gouttes d’une décoction de lavande et de clous de girofle. Elles ont le mérite d’être moins nocives que certains produits anti moustiques, souvent vilipendés pour leurs substances chimiques. La tapette à mouches électrifiée ou non, le papier collant tue-mouches,sont peu efficaces,mais sont des techniques  traditionnelles plus saines que beaucoup d’autres sur le marché. Différents dispositifs tels que les spirales, lotions, crèmes répulsives, lingettes, rideaux, vêtements ou moustiquaires imprégnés de produit répulsif sont les nombreuses méthodes pour lutter contre les moustiques.
 
Les huiles essentiellesde citronnelle,lavande ou géranium sont les substances leaders pour lutter contre ces insectes. Elles existent sous différentes formes : bougie, patch, spirale, spray, mais leur champs d’action reste limité et ne dure pas très longtemps car la femelle moustique est résistante pour nourrir ses œufs ! Les aérosols et insecticides à vaporiser sont efficaces mais peu écologiques et peuvent être nocifs pour la santé. Les prises anti moustiques qui agissent entre 30 et 45 jours diffusent des doses d’insecticide qui peuvent également présenter un risque pour l’organisme à cause de leur teneur en esbiothrine et pyrethroide, substances soupçonnées d’être cancérigènes et de provoquer des troubles neurologiques et hormonaux.Elles sont donc à éviter dans la chambre des enfants ou sur du long terme dans une pièce.
 
Les anti-moustiques les plus efficaces se composent souvent de substances nocives pour l’Homme. Le DEET (Diethyl Toluamide) est particulièrement dangereux pour les moins de 12 ans et les femmes enceintes, mais très efficace pour repousser les moustiques tropicaux comme le moustique Tigre instigateurs de la dengue, du chinkungugna. Attention tout de même, réputé sûr, il doit être utilisé avec précaution sur les enfants de 6 mois à trois ans et doit être tenu à l'écart des enfants de moins six mois et des femmes enceintes.L'IR 3535 plus naturel que le DEET, commercialisé en pharmacie  sous l'appellation Cinq sur Cinq, ne comporte aucune contre-indication particulière et est réputé efficace également contre d’autres insectes (tiques, guêpes, abeilles). Le KBR3023 (Icaridine) est une molécule présente dans le produit Insect Ecran Spéciale Tropique. Ces agents bloquent les récepteurs olfactifs des moustiques. Comme ils sont puissants, il vaut mieux les réserver là où il y a vraiment beaucoup de moustiques et où les risques de transmissions de maladies sont importants.
 
Parmi les nouveaux leaders du marché les bracelets anti moustiques comme ceux de Phytosun arôms. Imbibés d’huile essentielle, selon les modèles, ils diffusent le répulsif entre 7 et 15 jours et agit sur certaines familles de moustiques. Mais ils sont réellement efficaces sur la zone du bracelet et peuvent être une protection à mixer pour les enfants avec un spray répulsif. Le plus technologique dont l’efficacité est très loin d’être prouvée, c’est le smartphone ! Des applications diffusent des ultra sons (fréquence comprise entre 12 et 22 KHz), imperceptibles pour l’homme mais rédhibitoires pour le moustique, il paraît.
Recommandations
Il n’existe pas de remède miracle pour se débarrasser des moustiques mais plusieurs solutions existent pour protéger la peau. Si l’on se trouve dans des endroits où prolifèrent les moustiques(plans d’eau ou forêts), il faut se couvrir au maximum et vaporiser d’insecticides ses vêtements. Privilégier des tenues amples qui ne touchent pas la peau et de préférence de couleurs claires car les moustiques sont attirées par les couleurs foncées, émettrices de chaleur. Les produits n'agissant pas de la même manière selon le type de peau. Ne pas hésiter à en changer si celui utilisé est inefficace. Puisque les moustiques sont attirés par les odeurs corporelles (sébum, sueur), il convient d’adopter une bonne hygiène corporelle en privilégiant des nettoyants non parfumés. Certains parfums peuvent attirer les femelles, d’autres les repousser (lavande, géranium, girofle), il n’y a donc pas de règle précise concernant les fragrances.Les moustiques détestent les zones très ventilées ! Placer un ventilateur dans la pièce où vous dormez. Étant plus actifs en fin de journée, si vous êtes en extérieur, protégez-vous ! Une moustiquaire imbibée d’insecticide s’impose pour un sommeil tranquille. Il existe des lessives avec des répulsifsd’origine naturelle (citrodiol) dont l’efficacité dure jusqu’à une semaine comme Néokiz.

Pour soulager une piqûre de moustique, laver la région touchée à l’eau et au savon de Marseille qui a un effet calmant (frotter à l’endroit de la piqûre) ou mélanger du bicarbonate (3/4) avec de l’eau (1/4) et imbiber un tissu de cette solution etappliquer le tissu sur la piqûre de moustique.Ou utilisez le dernier né de chez Urgo, le Filmogel qui laisse un film qui protège, apaise et calme les démangeaisons. En zone tropicale, prendre unefeuille de plantain (mauvaise herbe courante), la malaxer entre les doigts (pour obtenir des sucs) et frotter généreusement sur la piqûre. A faire aussi avec les feuilles de pissenlit ou menthe. L’utilisation d’anti-histaminiques soulage les démangeaisons les plus vives et les corticostéroïdes (sous ordonnance) sont en général d’un grand confort et très efficaces contre les piqûres car ils diminuent l’inflammation due à la piqûre de moustique.
 
Agenda
Retourner au contenu | Retourner au menu