Le marché des huiles solaires reprend du lustre - Pharma Beaute Mag

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Le marché des huiles solaires reprend du lustre

Articles

Par Sophie Bouhier      photos : DR


Boudées par les consommateurs attentifs aux dégâts que peuvent occasionner les rayons du soleil, les huiles solaires créent la surprise avec de nouvelles formulations qui permettent de gagner en protection. Contenant un ingrédient à la naturalité évidente, elles séduisent de plus en plus.

De tout temps, les huiles végétales ont été utilisées pour les soins du corps, seules ou contenant des macérations de plantes et ou d'épices.
Riches en acides gras insaturés, elles contribuent à hydrater la peau : elles pénètrent bien, reconstituent le film lipidique protecteur, adoucissent, assouplissent, régénèrent et tonifient l’épiderme. Elles assurent les fonctions métaboliques et physiologiques effectuées par les cellules.
« Ce qui est intéressant avec ce produit, c’est qu’il est en osmose avec la peau », explique Françoise Rapp, aromathérapeute au laboratoire Combe d'Ase.
Avec le retour aux produits naturels, son côté glamour, féminin, sensoriel et son fini satiné, l’huile a de nouveau le vent en poupe.
Pourtant, question huile solaire, ce n’était pas gagné ! Dans l'esprit des consommateurs et pendant longtemps, l'huile était associée à de faibles niveaux de protection. Avec la prise de conscience générale autour de l'exposition au soleil, du mélanome et du vieillissement de la peau, elles ont eu tendance à perdre de la vitesse. Aujourd’hui, les choses ont changé et le marché des huiles solaires repart en flèche.
De manière générale, les femmes à peaux sèches ou très sèches trouvent dans ces textures une meilleure nutrition et un meilleur confort que dans des émulsions plus classiques.
Certaines consommatrices préfèrent l’utilisation des huiles aux crèmes pour le rendu qu’elles apportent sur la peau : finis satinés et brillant, sans l’effet traces blanches que certaines crèmes peuvent laisser.



Les huiles protègent mieux qu’avant
« Les progrès de nos services de recherche et développement nous ont permis d'obtenir des huiles sèches avec des SPF plus élevés répondant à tous les critères de protection grâce à des "complexes" de filtres sélectionnés », explique Frédérique Blanc, Chef de produits Polysianes des Laboratoire Klorane. La marque, attentive, à la progression de ce marché a sorti cette année une Huile sèche SPF30.
« Polysianes a d’ailleurs été historiquement la première gamme de soins solaires plaisir et beauté en pharmacie, basée sur un actif fondateur emblématique (le Monoi de Tahiti, appellation d'origine), et l'huile protectrice en était sa vedette sur des SPF6 et 15. Le 15 est toujours parmi les best sellers de la gamme. »
Pour Pascale Mora, directrice de la Communication Scientifique chez Vichy International, les recherches ont permis des progrès concernant les huiles solaires. « Nous sommes maintenant capables de combiner l’effet sensoriel et satiné qu’apporte une huile solaire avec un SPF 50. Cette prouesse formulatoire est rendue possible grâce à la présence de nouveaux polymères introduits dans l’huile. Ces polymères sont capable de modifier les propriétés de dispersion de huile. Ils permettent ainsi aux filtres de rester sur la peau et donc d’obtenir une protection solaire efficace et de plus grande rémanence. De plus, ils aident à créer un film protecteur uniforme, s’adaptant au relief de la peau et offrent un meilleur niveau de protection. »


Il faut être généreux à l’application

Les consommatrices en recherche de naturalité et de textures sensorielles peuvent maintenant se tourner vers l’huile solaire bio.
« Dans le cadre de notre gamme solaire, nous avons utilisé l’huile de karanja (voir encadré) dans le développement de l’huile solaire SPF30. C’est une toute nouvelle génération de filtres solaire naturels, des filtres végétaux qui s’opposent aux filtres minéraux (dioxyde de titane) généralement utilisés dans la formulation de produits solaire bio. Le dioxyde de titane a l’inconvénient d’être blanc et de laisser un film blanc sur la peau. L’huile de Karanja est complètement invisible sur la peau et permet de formuler des produits transparents avec une texture sensorielle et une protection élevée. », explique Maréva Brettes, Chef de produits chez Acorelle.
« Une vraie révolution dans le monde des solaires bio qui va redynamiser le segment et créer la surprise auprès de la consommatrice qui sera ravie de trouver une huile solaire SPF30 à la texture invisible. De quoi être rassuré dans la mesure où notre huile est certifiée Ecocert et labélisée bio. »
Du côté des tarifs, les huiles solaires sont souvent un peu plus chères que les textures traditionnelles pour plusieurs raisons. Leur niveau de formulation a demandé plus de travail de recherche et développement. Ensuite, même si la plupart des huiles végétales sont plutôt bon marchés, celles utilisées dans les produits solaires sont nettement plus rares et précieuses. D’autant plus si elles sont issue de culture biologique.
Mais le plus important à expliquer avec l’huile solaire, c’est qu’il faut être généreux côté application car il existe un risque avec son utilisation. Transparente et sèche, elle est aussi moins "identifiable" à l'application, et on peut facilement en mettre moins que les doses recommandées. Précisez bien qu’il faut en appliquer environ 2mg/cm² sur le corps, ce qui correspond à l'équivalent de 6 cuilleres a café, et en remettre à souhait toutes les 2 heures !


FOCUS

Karanja
Originaire d’Inde, cette huile a la faculté d’absorber une partie des UV grâce à sa richesse en certains flavonoïdes, et notamment le pongamol. Ses propriétés photo-protectrices ont été évaluées et prouvées en laboratoire par mesure d’indice SPF. Cette huile exceptionnellement active possède également d’intéressantes propriétés émollientes et anti-âge permettant de prévenir le vieillissement prématuré lié au soleil. Sur les cheveux, ses propriétés nourrissantes sont très appréciées et elle protège la couleur en filtrant une partie des UV.

Buriti
Véritable concentré de caroténoïdes, l'huile de Buriti est capable d'absorber une bonne partie des rayons UV et d'emprisonner les radicaux libres responsables des effets nocifs sur la peau.
Idéale pour prolonger le bronzage, cette huile émolliente et anti-déshydratation s'utilise aussi bien sur la peau que sur les cheveux dont elle assurera la protection face aux agressions extérieures.

Argousier
Elle présente la particularité de réunir de nombreux actifs très intéressants en quantités importantes, tels que des caroténoïdes (Provitamine A), de la Vitamine E, et des acides gras essentiels (oméga-3 et oméga-6). Cette association unique confère à l'huile d'argousier de puissantes propriétés antioxydantes, idéales lors d'expositions solaires répétées, ainsi qu'un pouvoir adoucissant et cicatrisant d'exception pour la peau.

 
Agenda
Retourner au contenu | Retourner au menu