Article - Pharma Beaute Mag

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Article

Articles

LES PLANTES, CONCENTRE D'EFFICACITE CONTRE LA CELLULITE

par Marie Camille

Ce n’est pas encore le Printemps, mais le changement de saison se profile à l’horizon. Et les premiers mois de l’année sont le moment propice pour prendre de bonnes résolutions, que ce soit dans le domaine de la santé, de la minceur, ou du bien-être.

Chantal Laporte de chez Elusane décrit le printemps comme la saison la plus favorable pour entreprendre un programme minceur : « dès que la température ambiante se réchauffe de quelques degrés, nos besoins énergétiques diminuent et le besoin d’exercice physique augmente. En conséquence, un rééquilibrage alimentaire est plus facile à mettre en place. »
Christine Simon, fondatrice de la marque Indemne, mise sur des produits cocoon à base d’huiles essentielles associées à des huiles végétales, pour une harmonie du corps et de l’esprit. « A la sortie de l’hiver, c’est le moment de retrouver son corps. Faire un massage permet de le toucher, le pétrir, et le ressentir. Prendre conscience de son enveloppe corporelle aide à se reconnecter avec soi-même et à s’accepter. »  
Le problème, c’est qu’il faut tenir ces belles intentions dans la durée pour qu’elles puissent faire effet.
La solution de Michaël Angel, pharmacien dans le Marais, c’est d’aider sa clientèle à trouver le produit qui lui corresponde au mieux et qui l’aidera à garder intacte la motivation des premiers jours. D’après lui, le rôle du pharmacien comme conseiller et accompagnateur dans la démarche est crucial. « Le pharmacien est là pour accompagner la cliente au moment de l’achat, mais aussi tout au long de l’utilisation du produit, quand c’est une cliente régulière. Si elle est bien conseillée, elle fait presque systématiquement un retour produit. C’est la preuve qu’elle l’utilise régulièrement. Sans conseils personnalisés, il y a de fortes chances pour qu’elle n’utilise pas le produit et qu’elle se décourage. »
C’est d’ailleurs après avoir écouté ses clientes exprimer leurs besoins et déceptions sur certains produits minceurs, que Michael Angel a décidé de concevoir ses propres compléments alimentaires. Beaucoup ont été découragées par les promesses non tenues des crèmes amincissantes. Il préconise donc de passer par la nutrition, en utilisant le pouvoir des plantes. La gamme qu’il a développée chez les laboratoires Legan est composée d’un détoxifiant, un draineur et un brûle-graisses. Les recettes s’inspirent de remèdes de grands-mères adaptés à la vie moderne.
Reste à savoir quel produit conseiller, pour quel profil de cliente. Il faut commencer par définir avec elle la démarche dans laquelle elle s’inscrit : sportive, esthétique, ou de santé. Chantal Laporte de chez Elusane recommande ensuite de
« définir les objectifs, et rappeler l’importance d’un suivi médical accompagné de mesures diététiques pour une personne qui souhaite perdre beaucoup de poids (IMC supérieur à 25, et tour de taille supérieur à 88 cm pour une femme et 102 pour un homme). Pour une personne qui souhaite affiner sa silhouette, retrouver la forme et se sentir bien dans son corps, un rééquilibrage alimentaire suffira, s’il est associé à la prise d'extraits de plantes. En accompagnant la cliente dans la définition de son problème, le pharmacien peut ainsi sélectionner les plantes les mieux adaptées : le thé vert pour brûler les graisses, le maté pour contrôler le poids et la vitalité, la pectine de pomme pour un apport en fibres, l'orthosiphon pour l'élimination. Il est même possible d’associer plusieurs plantes qui agiront en synergie, en fonction des besoins. »  

Chantal Laporte rappelle que la priorité doit rester la santé et que la minceur ne doit pas devenir une obsession. Certaines pratiques perturbent l'organisme et peuvent avoir des conséquences néfastes sur la santé. L’idéal est de considérer les extraits de plantes comme un complément qui doit être associé à des mesures diététiques et à une activité physique régulière. Ils sont une aide naturelle du rééquilibrage alimentaire, en agissant sur le long terme, ils respectent le rythme de l'organisme.
Ces compléments alimentaires ont une action globale sur le corps, ils n’ont pas pour unique but l’amincissement, mais sont également utilisés par les sportifs. Michael Angel prépare un marathon, il utilise à titre personnel le Detox7 de chez Legan pour nettoyer son organisme, ce qui l’aide à mieux récupérer de la fatigue liée à l’entrainement. « Les hommes sportifs utilisent depuis longtemps des produits detox. On les trouve déjà en pharmacie dans des packagings au look très masculins, aux couleurs sombres et viriles. Pour le Detox7, en plus de la formule, j’ai imaginé un emballage féminin, moins agressif, aux couleurs roses mais à l’efficacité redoutable. »   
Mais pour celles qui n’ont ni l’envie ni le temps d’entreprendre une pratique sportive, une silhouette harmonieuse reste possible. C’est le message que Christine Simon veut faire passer avec son huile de massage Libérer l’orange. « Surtout pas de prise de tête, et beaucoup d’humour. Il faut dédramatiser les problèmes de peau qui, bien qu’ils paraissent futiles, prennent souvent beaucoup (trop) de place au quotidien. » 92% des femmes sont touchées par la cellulite. Christine Simon prône la libération des esprits en rappelant que la priorité n’est pas la perte de poids, mais le gain d’estime de soi.  « En prenant soin de soi, on apprend à s’aimer. L’effet lift de l’huile associée au massage permet d’unifier et affiner le grain de peau. Les petites vagues s’estompent. Et le moral remonte, stimulé par les fragrances de pamplemousse et d’hélichryse italienne. L’huile fait son petit effet, sans sport et sans régime. » Elle est d’ailleurs prisée par les experts du palper-rouler qui l’utilisent pendant ou après une séance pour son effet anti-oxydant et stimulateur de la micro-circulation, et pour sa texture soyeuse. Les huiles de maïs et de pépin de raisin ne peluchent pas pendant le massage, elles pénètrent très bien et ne collent pas. La personne peut s’habiller immédiatement après application.

Quelle que soit l’option minceur choisie, la priorité est à l’efficacité. Sur ce point, tous les laboratoires misent sur les plantes.
Chez Linéance, les produits récemment sortis sont à base de caféine et d’algues marines. Sabrina Ben Salem, chef de groupe Linéance, insiste sur l’effet mesuré lors de tests menés par des laboratoires indépendants :
« Des résultats bluffants dès 14 jours sur les capitons pour Caféisculpt : 92% des testeuses ont confirmé que leurs capitons rebelles s’étaient effacés. Une efficacité sur 3 zones rebelles pour Ultimate slim : bras (jusqu’à -1.8cm), ventre (jusqu’à -2cm), genoux (jusqu’à -1.3cm). Et cela, sans modifier ses habitudes alimentaires ni pratiquer plus de sport. Les meilleurs résultats sont obtenus en cures de 14 jours au minimum. La durée dépendant des problématiques et des zones à traiter. »

Christine Simon garantit elle aussi des résultats visibles avec l’huile Libérer l’orange, à condition qu’elle soit utilisée régulièrement pendant 56 jours minimum en continu, et associée à un massage pour casser les nodules de graisses en profondeur. Libérer l’orange associe 7 huiles essentielles dont l’eucalyptus dives aux vertus diurétiques pour détruire la graisse et la drainer, à l’hélichryse italienne pour favoriser la circulation, assouplir les zones fibreuses et apporter confort et légèreté. L’huile végétale qui n'est pas occlusive permet de libérer les actifs des huiles essentielles. Ils pénètrent jusqu’à l’hypoderme grâce au massage, au contraire des formulations chimiques à base de paraffine qui restent à la surface.  

Chez Elusane la marque Naturactive utilise les plantes pour l’ensemble de ses produits.  Elle fait appel à un procédé d'extraction et de concentration original qui permet de recueillir les molécules actives de la plante et de les concentrer. L'extrait concentré de plante est ensuite mis en gélules (forme sèche) ou en sachets (forme fluide). L'utilisateur bénéficie ainsi du meilleur de la plante. Par exemple pour le sureau, il faut 48 kilos de baies pour obtenir 1 kg d'extrait concentré sec de Sureau.

Cette année, les laboratoires ne promettent pas de produits miracles. Ils misent sur des effets ciblés, garantis par la concentration en extraits de plantes, et une communication transparente sur la composition des produits. Ils attendent des pharmaciens une précision dans le diagnostic et le conseil clientèle.

 
Agenda
Retourner au contenu | Retourner au menu