Zoom sur… Phytobiol - Pharma Beaute Mag

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Zoom sur… Phytobiol

Business > Zoom sur

Par Anne Julien

Un déodorant intime pour les hommes, une gamme de produits pour prendre soin de la barbe, des compléments alimentaires à base de Garcinia Cambogia pur… Forte d’une offre pas comme les autres, cette jeune société de distribution a fait de la pharmacie l’une de ses terres de conquête. Son objectif : s’implanter dans les grandes villes françaises et en Europe.

La genèse – La société Phytobiol a été créée en février 2014 mais ses gammes de produits bénéficient déjà d’une notoriété internationale. Et pour cause : fondée par deux frères, Jonathan et Roy Halfon, elle est détentrice de licences exclusives – produits et formules – obtenues auprès du groupe américain Roonies LLC, spécialisé dans le développement et la production de compléments alimentaires et de produits cosmétiques. L’accord porte sur la fabrication et la distribution de certaines gammes en France et en Europe. «Nous reproduisons les formules dans des laboratoires français pour être en conformité avec la norme européenne. Tous nos compléments alimentaires sont certifiés Iso 22 000», explique Roy Halfon, responsable du développement sur le Vieux Continent.

Une offre pointue – Apporter des produits innovants et dans l’ère du temps qui répondent à de nouveaux besoins : telle est la promesse de Phytobiol. Son cœur de cible ? Les 20-40 ans. Quatre marques au positionnement prix relativement haut de gamme composent aujourd’hui son portefeuille. Avec Beardilizer, la société vise les porteurs de barbe, soit quatre Français sur dix selon elle.
Cette griffe sans équivalent en pharmacie a montré le bout de son nez dans l’Hexagone avec des compléments alimentaires multivitaminés à la formule 100% végétale, conçus pour accélérer la croissance pileuse et faire une barbe nette et homogène (34,90 euros environ les 90 gélules). Au mois de mai, la ligne s’enrichira d’une crème nutritive et adoucissante pour la peau et la barbe (24,90 € les 100 ml), et d’un spray accélérateur de pousse pour un traitement ciblé (34,90 € les 100 ml). D’autres développements sont annoncés d’ici à la fin 2015.

Hygiène intime, minceur et capillaires... Avec Comfy Boys, la société a ouvert une autre niche en officines puisqu’il s’agit d’un déodorant intime pour hommes (autour de 17,90 € le tube 125 ml). Cette crème a été mise au point pour soulager les problèmes de transpiration et d’irritation des parties génitales des sportifs. Aujourd’hui, Phytobiol la destine à un usage quotidien et vise une cible élargie, notamment les voyageurs. Selon le dirigeant, il s’en est vendu plus de 25 000 unités en France depuis son lancement à l’été dernier, tous circuits confondus (pharmacies, boutiques de sport, internet). Phytobiol commercialise aussi des compléments alimentaires au Garcinia Cambogia pur (1800 mg), ce fruit riche en acide hydroxycitrique (AHC) qui revendique une action contre le stockage des graisses et la sensation de faim (24,90 € environ le flacon de 60 capsules). Sans oublier les compléments alimentaires multifonction HairFro, formulés à base de plantes (prêle, graine de millet, sauge, romarin, dulse, citrate de zinc, biotine) pour nourrir, renforcer et favoriser la pousse des cheveux secs et frisés (29,90 € environ le flacon de 100 gélules).


Un réseau naissant – Après un an d’existence, Phytobiol est parvenu à s’implanter dans une centaine de pharmacies en France. «Nous visons prioritairement les officines qui ont un large rayon parapharmacie et dermocosmétique», précise Roy Halfon. Après Paris et la région parisienne, la société cherche à se développer dans les grandes villes : Lille, Lyon, Marseille, Nice, Nantes, Rennes... Les produits sont également disponibles sur internet et dans une sélection de boutiques spécialisées (sport, nutrition). Dans l’Hexagone mais aussi en Suisse, en Italie, en Grande-Bretagne, dans les pays scandinaves, etc.

Une communication ciblée - Pour accompagner son implantation dans les points de vente, la société a développé des outils de PLV (leaflets, dispositifs comptoirs). Surtout, elle mène une stratégie de communication ultra ciblée sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram...) et au travers d’événements, afin de toucher ses consommateurs et de constituer une communauté autour de ses marques.

C’est le cas notamment de Beardilizer qui sponsorise des candidats à des concours de barbe aux Etats-Unis ou en Grande-Bretagne. Par ailleurs, la griffe bénéficie de sa propre application (Bears App) pour dispenser conseils et bons plans sur le net. Résultat ? Plus de 30 000 téléchargements ont été enregistrés la semaine suivant son lancement. Une communication... au poil !

 
Agenda
Retourner au contenu | Retourner au menu