De la boucle à la "crépure" - Pharma Beaute Mag

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

De la boucle à la "crépure"

Articles
À chacun sa frisure !
Par Victoria Jones
La chevelure, une véritable parure qui met chaque jour en valeur les différents visages de tous ceux qui parcourent notre monde.  Alors pourquoi la maltraiter ? Tous semblables et pourtant si différents, l'apparence à aujourd’hui pris une place primordiale dans la société, il est donc essentiel d'entretenir et de sublimer cette part d'originalité, de beauté que nous offre notre génétique, nos racines !
Une matière à « soigner »
Un peu d'histoire...
Composé à 96 % de kératine le cheveu à une durée de vie variant en moyenne de 3 à 7 ans. Au cours de sa vie, il se renouvelle entre 20 et 25 fois selon les individus et traverse 4 phases ;
 La croissance, phase durant laquelle le cheveu pousse.
 La régression, période de transition de courte durée où la croissance s'arrête.
 L'expulsion, phase de quelques mois qui correspond au moment de la mort du cheveu qui est toutefois encore rattaché au cuir chevelu.
 Et enfin la chute, instant où le nouveau cheveu prend la place de l'ancien, ce qui engendre la chute de celui ci.
D'autres facteurs comme le stress, les saisons, les manipulations répétitives… peuvent également altérer le cheveu et au final provoquer sa chute, d'où l'importance d'un entretien quotidien adapté.

Différents types de cheveux existent
Pour Mariame Solly, Chef de Gamme chez Kanellia
« La forme des cheveux est variable. Leur nature dépend à 85-95% des gènes. Ils peuvent être raides, ondulés, frisés voire crépus. C’est la forme du bulbe qui détermine l’allure naturelle. Si le bulbe est incurvé en forme de crosse, il sera bouclé ou frisé.
Un cheveu Afro est un cheveu crépu, fragile, très sec, il se casse facilement. Ceci est dû à sa forme elliptique, et à la répartition inégale de la kératine dans la fibre capillaire. Il faut donc en prendre grand soin en l’hydratant avec des produits adaptés (shampooing enrichi en huiles d’origine végétale, faire des soins régulièrement). Lorsque l’on parle de cheveux Afro on pense de nos jours au « Nappy » : Ce phénomène qui envahit l’univers de la beauté noire depuis un certains nombre d’années. Les femmes revendiquent leurs cheveux crépus et souhaitent les garder au naturel ! Un cheveu métissé dépendra du métissage. En fonction de celui-ci il pourra être plus souple, moins crépu et parfois moins sec. On parle plus souvent de cheveux frisés. Un cheveu méditerranéen est un cheveu bouclé. Des boucles souples  qui se domptent et s’entretiennent. La règle numéro un pour prendre soin des cheveux secs, c'est de maintenir un niveau d'hydratation constant sur toute la fibre. »

Pour » Fétia Van Hecke, Créatrice de Noire O Naturel
« Les cheveux crépus, frisés ou bouclés ont les mêmes spécificités, c'est la taille de la boucle ou le degré de frisures qui permettra de les distinguer. On peut avoir une boucle détendue qui sera de plus en plus serrée  selon que l'on parle d'un cheveu bouclé, frisé ou crépu.»

Pour Caroline Njiné, Créatrice de Carolina-B
Pour déterminer si l'on a les cheveux crépus, frisés ou bouclés on regardera la forme de la boucle. Une boucle très serrée en forme de tir bouchon est la caractéristique principale d'un cheveu crépu. Les cheveux frisés ou bouclés ont des boucles plus détendues en forme de "S" »

Au quotidien...
Afro, métissé, européen, asiatique,... ou bien encore naturel, coloré, défrisé,… Chaque chevelure  possède une histoire, un dialecte ancien qui prend racine dans notre ADN et que seul un petit groupe de personnes savent déchiffrer ! Comme nous, les cheveux ont un passé qui influe sur leur avenir, avec des besoins qui leur sont propres et qui évoluent au fil de notre vie. Difficiles à coiffer et particulièrement secs, les cheveux métissés, afro et méditerranéens ont un fort besoin d'hydratation. Ils sont souvent sujets à de nombreuses manipulations mécaniques (fer à lisser, brushing,..) et/ou chimiques (couleur, défrisage,...). Au gré de ces manipulations, la tige pilaire est affaiblie et les couches qui la composent sensibilisées. Leur revitalisation devient alors un travail de longue haleine, qui nécessite un entretien quotidien avec des soins spécifiques.
Attention, il est préférable de favoriser l'application régulière d'une petite quantité de soins adaptés plutôt qu'une application occasionnelle d'une quantité abondante.

Réponses de pro...
Les cheveux des enfants sont-ils différents de ceux des adultes ?
Selon  Edem Labouh, Créateur de Aunéa
«Effectivement, les enfants de 3 à 12 ans ont une peau spécifique qui ne produit quasiment aucune huile. Leur niveau de sébum n'a rien de comparable à celui d'un adulte. C'est encore plus vrai pour les bébés. Une base lavante douce est indispensable pour ne pas irriter le cuir chevelu. Le shampooing doit effectivement laver les cheveux sans altérer la peau du cuir chevelu.»

Selon Fétia Van Hecke, Créatrice de Noire O Naturel
« Oui, pour les enfants il faudra faire particulièrement attention à la présence de parfum, d'huiles essentielles  et des perturbateurs endocriniens. »
Comment entretenir un cheveu coloré, défrisé,... ?
Mariame Solly, Chef de Gamme chez Kanellia
« Si la coloration est naturelle, elle sera beaucoup moins agressive qu’une coloration classique, le cheveu en sera donc moins affecté. Quant au défrisage qui n'est pas naturel, il en modifie la forme. Ces deux procédés sont asséchants, il est donc indispensable de chouchouter ses cheveux, en les hydratants et en les nourrissant.
Aussi bien pour une coloration classique que pour un défrisage il y a des règles à respecter :
Si les cheveux ont déjà subi un défrisage, il est TRÈS IMPORTANT de ne défriser que les repousses.
Attendre au moins 8 semaines avant et après un défrisage pour toutes autres techniques si les cheveux sont décolorés, colorés ou permanentés. Et patienter autant de temps entre deux défrisages.
Pour entretenir le défrisage, avoir les cheveux plus souples et gainés, ou pour une utilisation du fer à lisser… nous proposons après chaque shampooing, d’utiliser la gamme ultra-lissante de chez Kanellia : Laver les cheveux avec le Shampooing ultra-lissant. Les rincer et les essorer soigneusement pour éliminer le maximum d’eau. Appliquer de la racine jusqu’aux pointes le Masque ultra-lissant, et laisser poser 20 min (mettre un bonnet thermique ou une serviette chaude), puis rincer et essuyer. Enfin, pour protéger les cheveux de la chaleur du sèche-cheveux et/ou du fer à lisser, appliquer 1 à 2 noisettes de Thermo-gel ultra-lissant sur toute la chevelure des racines jusqu’aux pointes avec un peigne. Sécher les cheveux au sèche-cheveux, et procéder au lissage avec le fer à lisser.

Pour  Caroline Njiné, Créatrice de Carolina-B
« De manière générale les soins apportés aux cheveux sont les mêmes quelles que soient la nature et le type du cheveu, la principale différence sera dans la fréquence et le mode de soins car celui-ci est dépendant des besoins du cheveu et de sa nature.
Les types de soins seront différents car un cheveu défrisé a subi une modification chimique de la structure du cheveu, donc les soins qui lui seront apportés doivent contribuer à solidifier les ponts disulfures qui auront été rompus par le défrisage.
Un cheveu coloré aura comme principal besoin des soins ultra-nourrissants car la coloration, qu'elle soit superficielle ou en permanente, entraîne un dessèchement de la fibre capillaire.
L'entretien du cheveu naturel passe par la mise en place d'une routine capillaire, un cheveu naturel a des besoins variables fonction de leur état mais le principal besoin est l'hydratation.
En effet une belle chevelure au naturel est le résultat de trois éléments : Une routine régulière, des produits adaptés aux besoins du cheveu et les bons gestes. »

Conseils et astuces
Les bons gestes contribuent à un entretien plus efficace de la chevelure et sont évidemment à privilégier !

Pour Mariame Solly, Chef de Gamme chez Kanellia
« Pour des cheveux crépus, frisés, rêches, difficiles à démêler,... il n’est pas nécessaire de se laver les cheveux tous les jours, mais à chaque shampooing, vous pouvez suivre le protocole suivant :

Laver les cheveux avec un shampooing nourrissant. Rincer les cheveux et essorer les soigneusement pour éliminer le maximum d’eau. Appliquer un baume hydratant, sur toute la longueur de la chevelure, puis masser le cuir chevelu pendant 4 à 5 min. Rincer puis essuyer. Pour nourrir et coiffer les cheveux, appliquer un concentré hydratant sur cheveux essorés ou secs. Ne pas rincer. Pour réparer et coiffer les cheveux abimés, appliquer un gel coiffant sur cheveux essorés ou secs. Ne pas rincer.

Pour des cheveux très secs et très abimés, après un défrisage, un tissage, des tresses, des lissages, colorations ou permanentes à répétition... Nous proposons un soin intense, une fois par semaine :

Laver les cheveux avec un shampooing doux à la kératine. Rincer les cheveux et les essorer  soigneusement pour éliminer le maximum d’eau. Appliquer un bain d’huiles, sur toute la chevelure puis masser le cuir chevelu afin de faire pénétrer le produit, et laisser poser 30 min, pour optimiser l’efficacité du soin, mettre un bonnet thermique ou une serviette chaude, puis rincer abondamment.

Laver les cheveux avec un shampooing nourrissant. Rincer les cheveux et essorer les soigneusement pour éliminer le maximum d’eau. Appliquer le baume hydratant, sur toute de la longueur la chevelure puis masser le cuir chevelu pendant 4 à 5 min. Rincer puis essuyer.
Pour nourrir les cheveux en profondeur, peigner et procéder au coiffage à l’aide de petites touches de Cire végétale sur cheveux essorés ou secs. Ne pas rincer. »

Pour Edem Labouh, Créateur de Aunéa
« Pour un démêlage dans les règles, il faut toujours humidifier les cheveux de l’enfant. Pour ce faire vous pouvez utiliser notre spray démêlant. Se munir de préférence d'un peigne à larges dents et/ou d’une brosse pour un démêlage en douceur.
Appliquez ensuite notre crème coiffante en massant le cuir chevelu afin de stimuler la circulation sanguine et la repousse.
Limitez l’utilisation des pinces à cheveux et des élastiques, qui favorisent la casse. Si vous souhaitez une coiffure maintenue optez pour ceux en coton sans bagues métalliques.

A retenir
• Utiliser des produits correspondant à son type de cheveux et à ses besoins.
• Après le shampooing, appliquer un après shampooing adapté. Attention pour les cheveux afro respecter un rythme de 2 shampooings maximum par semaine, pour les cheveux long, tous types confondus 3 shampooings.
• Les produits « gras » n'hydratent pas les cheveux secs. Au contraire, ils risquent de les alourdir et les étouffer, ce qui au final, finira par les assécher encore plus.
• Essorer les cheveux avant l'application des soins pour leur permettre de mieux pénétrer dans la tige capillaire.
• Privilégier la brosse, qui est plus douce, au peigne lors de la phase du démêlage (attention aux brosses avec des picots à embout qui accrochent aussi bien les cheveux que la poussière). Si des nœuds persistent préférer un peigne à larges dents.
• Tirer, plaquer ou attacher ses cheveux trop serrés de façon régulière les fragilisent. Avec le temps cela peut repousser la base de l'implantation pilaire.
• Eviter de tirer trop fort sur les cheveux lors des coiffages, pour ne pas les abimer et les casser. Varier les soins afin d'éviter que le cheveu ne s'habitue et développe une sorte de résistance aux produits . ( changer de produits en moyenne, 3 ou 4 fois par an) .
 
Agenda
Retourner au contenu | Retourner au menu