Interview - Pharma Beaute Mag

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Interview

Interview
Questions à Thierry TCHAPNGA
Fondateur de Paraethnik
Propos recueillis par Victoria Jones               

Pharma Beauté Mag : Les shampooings secs sont-ils adaptés aux cheveux afro et afro métissée si non pourquoi ?
Thierry Tchapnga : Rappelons d'abord que les shampooings secs sont en majorité constitués de poudre de riz (ORYSA SATIVA) connu pour ses propriétés sébo-regulatrice.
Les cheveux crépus ou frisés sont naturellement secs, denses, fragiles et extrêmement emmêlés. L'utilisation d'un shampooing sec entraine la diffusion de cette poudre blanche qui s'étalera difficilement et entrainant un excès de manipulation du cheveu pouvant être à l’origine de la casse du cheveu.
Avec ses propriétéssébo-regulatrice, les shampooings secs vont absorber le sébum présent sur le cuir. Or le cuir chevelu des femmes au cheveux afro n'en secrète pas suffisamment. Le cheveu afro est naturellement sec et a besoin d'eau pour favoriser le démêlage et bien sur le coiffage.
Les shampooings secs ne sont absolument pas adaptés aux cheveux crépus à frisés.

PBM : Comment choisir les bons produits de soins ?
TC : Il est indispensable de connaitre le type et la nature de son cheveu. Est -il crépus, frisés ou défrisés, secs…?Le choix des soins doit être guidé par la texture et les besoins du cheveu.
Le cheveu naturel afro est un cheveu complexe et pour en prendre soin, nous recommandons une routine avec au moins 4 produits : un bain d’huile avant shampoing,les produits lavant (shampoing et après shampoing), et on finit avec l’hydratation et le scellage

PBM : Quels produits capillaires recommanderiez-vous à vos différents clients ?
TC : Sur Paraethnik.com nous avons 150 marques de qualité aux choix dont au moins 80 qui sont destinées aux cheveux. Les conseils de nos pharmaciens s’inspirent naturellement des problématiques de nos clientes. En générale, noustraitons des problématiques liées au retour au cheveu naturel, à la chute de cheveu, aux démangeaisons, à l'entretien des cheveux des enfants, à l'hydratation du cheveu...

PBM : D'après vous, quelle place ont les produits de soin pour cheveux afro et métissés dans la Pharmacie d'aujourd'hui ?
TC : La population française évolue et tend vers un métissage. En 2030, un français sur 2 aura un grand parent d'origine ethnique. Cette mixité déjà très présente n'est malheureusement pas très visible en pharmacie et parapharmacie. On peut déjà y retrouver des marques telles que Phytospecific, Kanellia et des nouveaux acteurs comme Aunea cosmétiques pour les bébés ou Carolina B, une gamme de cheveu naturel qui connait un succès incroyable.
Néanmoins, les produits de soin pour cheveux afro et métissés sont faiblement présents et c'est absolument regrettable. C'est un marché à fort potentiel et en pleine croissance où les clientes sont fidèles et sur consommatrice. Cette offre nouvelle permettra certainement à l'officine de recruter de nouveaux consommateurs tout en préservant des marges confortables.


 
Agenda
Retourner au contenu | Retourner au menu